L'Atypik : aborder l'autisme en toute sérénité

Thématiques : 
59 lectures
Le phénomène de l'autisme est encore mal cerné en France. Des associations, des organismes se créent afin de palier cette problématique. Tel est le cas de l'Atypik, un restaurant-association qui accueille des personnes autistes et non autistes. Rencontre avec madame Muriel Sigaud, gérante et coordinatrice de l'Atypik.
Un lieu d'échanges et d'immersion professionnelle
 
Pourquoi l'Atypik? À l' origine, l'association Atypik et Compagnie a été créée en 2010 par des personnes autistes et des parents d'autistes afin de réfléchir ensemble au devenir de ces personnes qui ont, malgré des compétences, du mal à s'insérer dans une société normative.
De 2010 à 2013, de nombreux jeunes, bénévoles et parents ont mutualisé leurs connaissances et compétences afin de trouver des pistes individuelles et collectives pour la vie sociale et professionnelle des adhérents (logement, vie quotidienne, recherches de stages  et de travail  avec les partenaires du monde professionnel et de l'emploi).
L'idée d'un restaurant s'est dessinée petit à petit  au cours des trois premières années d'existence associative. Le montage du projet  s'est fait très vite, soutenu par des associations permettant de construire un projet viable : l' ACEISP (Accompagnement à la Création d'Emploi  et à l'Insertion Sociale et Profesionnelle), la MCAE (Métro Création d'Activité) et la Poussada pour une ouverture  effective du café-restaurant en septembre 2013. Il fallait un lieu physique ouvert à tous qui permette à la fois d'échanger  sur les problématiques quotidiennes  que rencontraient les personnes autistes et leur entourage et d'autre part une vie sociale.
Actuellement, Le restaurant est ouvert essentiellement le midi (sauf demandes de groupes ou de buffet pour des ouvertures en soirée). Au sein du restaurant  qui est aussi le siège de l'association, sont organisés des ateliers jeux et pâtisserie le mercredi et le vendredi, des ateliers d'écriture le mercredi et des cafés Asperger (le syndrome d'Asperger est un trouble envahissant du développement (TED), également appelé trouble du spectre autistique) deux samedis par mois, qui abordent plus précisément les thématiques liées à l'autisme.
Le restaurant-association  compte cinq salariés à temps partiel dont un apprenti et deux contrats aidés ainsi que deux personnes en mission de service civique. Une des personnes en mission de service civique s'occupe de la communication, des ateliers et autres animations programmées en fonction des envies et propositions de chacun des participants.
 
Vers la pair-aidance
La pair-aidance repose sur l'entraide entre personnes souffrant ou ayant souffert d'une même maladie, somatique ou psychique.
Des rendez-vous personnalisés sont proposés afin de permettre aux personnes autistes ou à leur entourage d'aborder les questionnements ou les problématiques qu'ils rencontrent. Une équipe de bénévoles autistes et non-autistes se relaie pour assurer ces temps d'écoute et de pair-aidance.
 
Un auto-financement à double tranchant
L'association "Atypik et Compagnie" a fait le choix de fonctionner de manière autonome en majeure partie par le biais du restaurant l'Atypik et d'autre part, une cotisation annuelle que paient les adhérents à l'association.
Bien qu'inscrite dans le champ de l'Économie Sociale et Solidaire  et par conséquent sans but lucratif, l'association ne peut bénéficier de la qualité d'interêt général du fait du chiffre d'affaires dégagé par le restaurant.
La question s'est donc posée de scinder en deux l' association avec une partie commerciale et une partie plus axée  sur l'accompagnement  et sur l'engagement de chacun.
L'Atypik a vu émerger un GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle) dont l'association a été créée en 2017 et qui s'est vu doté à la rentrée 2019 d'un financement triennal de l'ARS (Agence Régionale de Santé) permettant le fonctionnement (loyer, frais généraux, salaire éventuel d'un coordinateur).
 
Et après?
L'idéal serait d'avoir plus de temps d'ouverture et de financer un poste pour accompagner des projets au niveau de la vie sociale et professionnelle mais aussi de la vie au quotidien (organisation des journées, logement car cela reste une vraie problématique de faire des démarches et pour ceux qui ont déjà un logement, de gérer l'organisation du quotidien, les démarches administratives, etc.)  
Il s'agit de poursuivre les actions engagées et de renforcer les partenariats entre acteurs privés et institutionnels.
L'un des prochains événements réalisés de manière collective est la programmation à l'occasion de la Journée Internationale de l'Autisme début avril 2020, créé en partenariat avec les associations Envol Isère, Tremplin , Sésame Autisme , oeuvrant pour accompagner familles et personnes autistes,  avec les collectivités locales de Grenoble et de Saint Martin d'Hères : tenue de stands de sensibilisation à l'autisme et animations place Félix Poulat le mercredi 1 er avril, projection de quatre films suivis de débats autour de thématiques liées à l'autisme toute la semaine. 
 
Jean-Benoit Daille pour Alpes Solidaires
 
 
 
 
 
 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email